Comment rembourser votre prêt étudiant ?

Vous voulez financer vos études, pourtant vous n’avez pas les moyens ? Vous pouvez souscrire un prêt étudiant. Cependant, avant de vous engager, il faut tenir compte des alternatives de remboursement pour votre emprunt.

Qu’est-ce qu’un prêt étudiant ?

Un prêt étudiant est une forme spéciale de prêt qui est essentiellement ouverte à tous les étudiants et doctorants. Tous les prêts étudiants ont en commun d’être payés par mensualité. Comparer aux autres prêts financiers, le prêt étudiant offre l’avantage d’un remboursement retardé, ou différé. Cela dit, l’étudiant qui s’engage à ce type de prêt n’est pas obligé de rembourser son prêt étudiant pendant la période de ses études universitaire. La franchise a, en effet, pour but de financer l’étudiant dans ses études sans contrainte de remboursement immédiat, mais avec un engagement aux termes de ses études.

Une franchise pour rembourser son prêt étudiant ?

On peut énumérer deux choix de franchises pour un crédit étudiant, la franchise partielle et la franchise totale. Si vous optez pour la franchise partielle, elle vous engage à ne remboursez que l’intérêt et l’assurance chaque mois pendant la durée de vos études. De ce fait, le remboursement du capital commence à la date convenue entre l’institution financière et vous, c’est-à-dire à la fin de vos études. La franchise totale, par contre, permet au souscripteur de ne rembourser la totalité du prêt, sauf la partie assurance, qu’aux termes de son étude. Cette alternative permet à l’étudiant d’avoir un minimum de flexibilité par rapport à la gestion de son budget, et de se focaliser tranquillement aux études. Cependant, malgré les avantages de cette deuxième option, son taux d’intérêt et frais sont plus élevés.

Autres modalités pour rembourser son prêt étudiant

Comme tout prêt, le prêt étudiant peut être remboursé dès le début du prêt, c’est-à-dire à la date indiquée dans la clause du contrat. Toutefois, le montant du remboursement perçu par la banque ne doit pas dépasser les 30 % du revenu mensuel. D’une part et d’autre, le prêt étudiant peut aussi être anticipé. En effet, vous pouvez rembourser la totalité ou une partie de votre prêt à un moment donné de la période de votre prêt. Néanmoins, vérifiez que cette option est stipulée par la clause du contrat de prêt, puisque certaines banques ne le proposent pas. L’anticipation du remboursement diminue les frais et intérêts perçus par l’institution financière. Bref, la souscription à un prêt est un engagement. En effet, avant de le souscrire, il est crucial de penser au mode de remboursement.

Partir faire ses études à l’étranger : les solutions possibles
Auto-entrepreneur et étudiant : est ce compatible ?